LA FEMME CANON

 

 

 

Production : Théâtre des Cerises

Mise en scène : Thomas Canonne

Assistante à la mise en scène : Aurélia Delescluse

Conseiller technique et effets spéciaux : Laurent Gallène

Texte : Thomas Canonne

Musique : Nicolas Gourdin, Kevin Hill, Hervé Launay et Ronan Ruelloux

Illustration : Tomachkp et FarFadet au Pays du Street Art

Son : Luc Padiou

Administration : Marine Charles

 

 

 

 

 

Interprètes:

Mathilde Clavier:  La Femme Canon - clarinette, flûte traversière, chant

Thomas Canonne: Thomas Canonne – chant, scie musicale

Nicolas Gourdin: Bobby Watson - guitare, basse, bruitages, choeurs

Kevin Hill: Bobby Watson - guitare, batterie, bruitages, choeurs

Hervé Launay: Bobby Watson - saxophone, clavier, bruitages, choeurs

Ronan Ruelloux  Bobby Watson - batterie, xylophone, bruitages, chœurs

 

Spectacle Tout public - 1h15

 

Résidence de création à la Chapelle Derezo à Brest, Fabriques Les Dervallières à Nantes, St Hilaire de Chaléons. 

 

 

Le spectacle est soutenu par La Région des Pays de la Loire, Le Conseil Départemental de Loire Atlantique, Ville de Nantes et l'ADAMI. 

« C’est un fait incroyable qu’il y ait tant d’artistes prêts à mourir pour leur art, et si peu pour apprendre les bases du métier » Phineas Taylor Barnum.

 

En filigrane, La Femme Canon raconte l’histoire d’un metteur en scène sur le retour (Thomas Canonne) et de sa compagnie de théâtre (le Théâtre des Cerises) en pleine déliquescence (ils ont eu jadis leur petite heure de gloire en jouant une adaptation d’un roman gothique à l’Opéra – « un succès critique »-, puis ils ont fait du théâtre de rue dans des théâtres subventionnés – « plutôt pas mal mais pas génial non plus » -, puis ils se sont essayé au théâtre contemporain dans la rue – « ça n’a pas très bien marché »-, puis ils ont créé un opéra rock sur la toxicomanie joué dans des lycées – « un désastre »-, puis, comme tout le monde, ils ont monté un Shakespeare –« bof... »-, ils ont aussi tenté le théâtre jeune public – « les enfants étaient trop jeunes »-).

 

Pour de très mauvaises raisons (une histoire familiale inventée de toutes pièces, une mégalomanie incurable, et des dettes à régler), le metteur en scène décide d’entraîner ses derniers fidèles (qu’il appelle les « Bobby Watson ») ainsi qu’une stagiaire, dans un numéro de cirque extrêmement dangereux pour lequel aucun d’entre eux n’a les compétences requises. 

Création le 27 mai à 19h : Festival Scènes vagabondes, parc du Croissant, rue du Croissant à Nantes (44)

Le 21 juillet à 20h, Festival Les Zendimanchés, St Hilaire de Chaléons (44)

Le 22 juillet à 17h15,  Festival Les Zendimanchés, St Hilaire de Chaléons (44)

Le 23 juillet à 16h15,  Festival Les Zendimanchés, St Hilaire de Chaléons (44)

Le 2 août à 20h30, festival Couleur Parasols à Ancenis (44)

Le 11 août à 20h30, programmation d’été à Batz sur Mer (44)

Du 23 au 26 août, festival d’Aurillac (15)

Le 29 septembre à 20h30, l’été indien aux Nefs, Les Machines de l’île à Nantes (44)

Le 30 septembre à 20h30, l’été indien aux Nefs, Les Machines de l’île à Nantes (44)

Dossier Femme Canon.pdf
Document Adobe Acrobat 1.2 MB